Les Songes de Jean-François Laguionie

D.R.

De La Demoiselle et le Violoncelliste, Grand Prix à Annecy en 1964 à La Traversée de l’Atlantique à la rame, Palme d’or à Cannes en 1978, Laguionie s’est d’abord fait connaître avec ses courts métrages. Formé sur le tas chez Paul Grimault, Laguionie excelle à sublimer la technique simple du papier découpé au profit d’histoires imprégnées d’une étrange poésie.

En présence de Jean-François Laguionie (sous réserve).

  • La Demoiselle et le Violoncelliste, 1965, 9'
  • L'Arche de Noé, 1966, 10'
  • Une bombe par hasard, 1969, 7'
  • Potr' et la fille des eaux, 1974, 11'50’’
  • L'Acteur, 1975, 5'27’’
  • Le Masque du diable, 1976,11’40’’
  • La Traversée de l'Atlantique à la rame, 1978, 21’

À partir de 16 ans.